Généalogie de nos Familles

A la découverte de nos ancêtres

François * Légereau

François * Légereau[1]

M 1784 - 1870  (85 années)

Information Personelle    |    Médias    |    Sources    |    Carte d'événements    |    Tous    |    PDF

  • Nom François * Légereau 
    Naissance 07 août 1784  Brion près Thouet, Deux Sèvres Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu 
    Baptême 07 août 1784  Brion près Thouet, Deux Sèvres Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu 
    Sexe
    Description physique 1,78 m. visage ovale, front normal, bouche grande, chatain. 
    Residence avant 1812  Lavelsloh, Allemagne Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu 
    En garnison dans la région de Lavelsloh ?
    Il y rencontra Catherine avec laquelle, il eut de nombreux enfants. 
    Profession Cuirassier 
    • lors de la révolution de 1789, seul le régiment des "Cuirassiers du Roi" porte encore la cuirasse. Ce régiment sera transformé en 8ème Cuirassier sous le Consulat. Le 23 décembre 1802 il lui sera adjoint les 5ème, 6ème et 7ème régiments de Cuirassiers. L'arrêté consulaire du 24 septembre 1803 prévoit que les 12 premiers régiments de cavalerie seront cuirassés.
      Appelés familièrement "les gros frères", ils appartiennent tous à la cavalerie lourde impériale. En 1804 il y a 12 régiments de Cuirassiers sous le commandement du colonel Gouvion Saint-Cyr. En 1809 les 13ème et 14ème régiments grossissent les rangs et un numéro d'ordre est affecté à chaque régiment.
      Ceux qui appartiennent à ces régiments sont des cavaliers hors pair, leurs charges furieuses sont impitoyables.
      Ils anéantiront près de 10 000 russes à Montmirail (1814) en une seule charge ! Les 7ème et 12 ème régiments constituaient la brigade "Travers" à Waterloo, celle-là même qui participa à la destruction des non moins célèbres "Scots Greys" et de "l'Union Brigade" après un engagement avec le "British Household Cavalry", avant de se faire anéantir peu après par les prussiens.
      Le 18 juin 1815, à 6 heures du soir, l'armée française perdra 10 divisions de cavalerie soit 128 escadrons et près de 15 000 chevaux.
    Décès 6 mars 1870  Quiévy, Nord Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu 
    âge 85 années 
    Notes 
    • Les Médaillers de Saint Helene

      Les dernières pensées de Napoléon, sur son lit de mort, furent pour ses' enfants': les soldats de la grande armée avec ses derniers mots intelligibles ' Qui recule ? ' et ' A la tête …de l'armée '

      Après la mort de l'empereur qu'avait fait la France pour ses anciens soldats ?. Il y avait bien les ' secours viagers ' mais ils ne bénéficiaient qu'une partie infime des survivants. Certains Maréchaux, certains Généraux avaient su faire leur carrière durant la restauration. Mais dans les années qui suivirent l'épopée impériale le plus grand nombre des vétérans vivait dans l'oubli et la misère.

      Institution de la médaille
      Napoléon III, petit-fils de Joséphine et neveu de Napoléon décida en 1857 de créer la médaille de Saint Hélène. Il s'était certainement inspiré de la médaille créée par la reine Victoria pour les corps expéditionnaires de Baltique et de Crimée.

      Le décret du 12 août 1857 établissait la création d 'une médaille, appelée ' Médaille de Saint Hélène ' pour tous les vétérans des guerres de la Révolution et de l'Empire, c'est à dire des campagnes de 1792 à 1815. Les ordres furent rapidement donnés aux préfets des départements qui devaient les communiquer aux maires. Il était demandé d'établir la liste de tous les anciens soldats avec Nom, prénom, age, profession et campagnes des militaires de la République et de l'Empire. Si le candidat ne possédait aucun papier justificatif, il devait indiquer le numéro de leur régiment, ainsi que la date de leur incorporation pour être analyses par les services du ministère de la guerre.

      Certains préfets donnèrent aux maires des instructions précises, d'autres non. Pour cela quelques listes étaient très incomplètes

      La médaille comprenait d'un coté : A ses compagnons de gloire - sa dernière pensée - Ste Hélène 5 mai 1821. De l'autre coté le profil de Napoléon avec l'inscription ' Napoléon I - Empereur '

      La médaille allait récompenser 390 000 soldats encore vivants en 1857


    • 20/1/1806: incorporé dans le 12ème Rgt de cuirassiers, 5ème compagnie
      le 2 janvier 1812, Napoléon définit la composition de la Grande armée:
      .... 5è division (en Hanovre), général Valence : 6è, 11è et 12è de cuirassiers, 5è de lanciers...

      16/1/1815: Brigadier

      25/6/1815 : porté déserteur

      1,78 m. visage ovale, front normal, bouche grande, chatain
      sauvé de la noyade au moment de la traversée de la bérézina lors de
      la retraite de Russie de la Grande Armée par Catherine Schäfer, la
      Hanovrienne.
      (24)

    • Déclare en 1832 avoir obtenu la légion d'honneur lors de ses campagnes. ... (c'est la tradition orale familiale, qui estparvenue jusqu'à nous)

      En réalité,des documents retrouvés, datant d'avril et mai 1858, attestent que M. Légereau François, ancien Brigadier est Chevalier de l'Ordre impérial de la Légion d'honneur.

    • A Waterloo, il servit au sein du 4ème corps.

      4ème corps: Lieutenant général Milhaud.
      26 escadrons...................................................3 194 hommes
      Deux batteries à cheval......................................350 hommes

      13ème division : Wathier de Saint-Alphonse;
      brigades Dubois et Travers ; 1er, 4e, 7e et 12e cuirassiers.

      12 bouches à feu.
      ..................................................Total : 3 544 hommes

    • 96
    ID personne I8607  Gerbier | Légereau
    Dernière modif. 11 juil 2014 

    Père Jean * Légereau,   n. 30 mars 1746, Brion près Thouet, Deux Sèvres Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu,   d. 21 jan 1823, Brion près Thouet, Deux Sèvres Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu  (âge 76 années) 
    Mère Marie * Guillot,   n. 26 nov 1749, Brion près Thouet, Deux Sèvres Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu,   d. 31 jan 1815, Brion près Thouet, Deux Sèvres Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu  (âge 65 années) 
    Mariage 8 juin 1777  Brion près Thouet, Deux Sèvres Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu 
    ID Famille F3340  Feuille familiale

    Famille Catherine Margarethe * Schäper,   n. 11 août 1785, Bramkamp, Allemagne Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu,   d. 21 oct 1832, Quiévy, Nord Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu  (âge 47 années) 
    Mariage après 1814 
    Enfants 
     1. Ilse Margarethe Légereau,   n. avant 1812, Allemagne Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu
     2. Caroline Légereau,   n. avant 1814, Allemagne Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu
    +3. François * Légereau,   n. 27 fév 1814, Pontoise, Val d'Oise Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu,   d. 11 nov 1846, Quiévy, Nord Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu  (âge 32 années)
     4. Catherine Légereau,   n. 25 mai 1816, Quiévy, Nord Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu,   d. 26 oct 1888, Lille, Nord Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu  (âge 72 années)
     5. Jean Baptiste Légereau,   n. 29 août 1819, Quiévy, Nord Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu,   d. 9 déc 1887, Saint Mard, Seine et Marne Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu  (âge 68 années)
     6. Esther Légereau,   n. 1821,   d. 27 nov 1832, Quiévy, Nord Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu  (âge 11 années)
     7. Sophie Légereau,   n. 21 avr 1822, Quiévy, Nord Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu
    +8. Adélaïde Légereau,   n. 14 fév 1826, Quiévy, Nord Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu,   d. 24 fév 1894, Quiévy, Nord Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu  (âge 68 années)
     9. Henri Légereau,   n. 7 oct 1828, Quiévy, Nord Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu,   d. 13 mai 1831, Quiévy, Nord Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu  (âge 2 années)
    ID Famille F3333  Feuille familiale

  • Carte d'événements
    Lien Google MapNaissance - 07 août 1784 - Brion près Thouet, Deux Sèvres Lien Google Earth
    Lien Google MapBaptême - 07 août 1784 - Brion près Thouet, Deux Sèvres Lien Google Earth
    Lien Google MapResidence - En garnison dans la région de Lavelsloh ? Il y rencontra Catherine avec laquelle, il eut de nombreux enfants. - avant 1812 - Lavelsloh, Allemagne Lien Google Earth
    Lien Google MapDécès - 6 mars 1870 - Quiévy, Nord Lien Google Earth
     = Lien Google Map 
     = Lien Google Earth 
    Légende Addresse Rue Lieu Hameau Paroisse Village Ville Commune Zone Comté/Quartier Province Région État Pays Continent Ville ou Village

  • Portraits
    Cuirassier
    Cuirassier

    Documentation
    Cuirassiers dans la neige en 1812
    Cuirassiers dans la neige en 1812
    Lettre de Caroline Legereau-Sette à son frère Jean-Baptiste 1er Nov 1850
    Waterloo (Erkmann-Chatrian)
    Quelques lignes où l'on décrit les combats des cuirassiers de Milhaud à Waterloo.
    les départements de l'Empire.(1810-1811)
    les départements de l'Empire.(1810-1811)
    A cette époque Lavelsloh se trouvait dans le département de la weser.
    Europe en 1810
    Europe en 1810
    Carte de l'Europe et des Etats en 1810
    La campagne de Russie : 1812
    La campagne de Russie : 1812
    Carte de la Campagne de Russie par Napoléon.
    Voyage de françois Légereau et Catherine Margarethe Schäper
    Charge de Cuirassiers
    Charge de Cuirassiers
    Sous Préfecture de Cambrai
    Sous Préfecture de Cambrai
    Réponse au Préfet deu Nord au sujet des renseignements sur les Légionnaires demandés par la Grande Chancellerie.
    Grande Chancellerie de l'Ordre Impérial de la LEGION D'HONNEUR
    Grande Chancellerie de l'Ordre Impérial de la LEGION D'HONNEUR
    Demande de renseignement de la Chancellerie au sujet du Légionnaire François Légereau.
    Sans doute à la suite de la création de l'Ordre de Saint-Hélène par Napoléon III.

    Histoire
    12ème régiment de Cavalerie (cuirassiers)
    12ème régiment de Cavalerie (cuirassiers)
    Les cuirassiers

  • Sources 
    1. [S0010] Cuirassiers, Jacques /Garnier/, (magazine du consulat et de l'Empire, JUN 2000).